Libre de rester chez soi ?

Drôle d’époque, satanée loi

A laquelle chacun s’accroche

De peur qu’une anicroche

Mette en péril notre idylle

Avec cette symphonie appelée Vie.

Libre de rester chez soi ?

Comme si on avait le choix

Ce faux dilemme en écho

A nos frénésies matérialistes

Auxquelles nous sommes accro

Révèle la vacuité de ce cirque.

Libre de rester chez soi?

Cette pause s’impose à tous

Dernier avertissement avant d’y passer

Ou occasion unique de basculer

Vers des saisons enracinées dans l’Etre

Sans gants, ni masques et habiter son SOI.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :